Publication d’un article sur la drépanocytose

Publication d’un article sur la drépanocytose

Publication d’un article sur la drépanocytose

« Amélioration de la morbimortalité de la drépanocytose chez les enfants : expérience dans une région reculée d’un pays africain »

Benoît Mukinayi Mbiya ,Didier Kalenda Kalombo ,Yannick Nkesu Mukendi ,Valéry Daubie ,John Kalenda Mpoyi ,Parola Mukendi Biboyi ,Ghislain Tumba Disashi &Béatrice Gulbis

Résumé :

Contexte : La drépanocytose est un problème de santé publique en République Démocratique du Congo. Alors que des centres drépanocytaires de référence ont été mis en place dans les capitales des pays africains et se sont avérés bénéfiques pour les patients atteints de drépanocytose. En République Démocratique du Congo, ils n’ont jamais été mis en place dans des zones reculées pour les familles aux revenus faibles ou très faibles.

Méthode : Une cohorte de 143 enfants atteints de drépanocytose âgés de 10 ans (IQR (intervalle interquartile) : 6-15 ans) (sex ratio hommes/femmes = 1,3) ont été suivis cliniquement pendant 12 mois sans aucune intervention spécifique en dehors de la prise en charge des événements aigus, puis pendant 12 mois avec une visite médicale mensuelle, un suivi biologique et une chimioprophylaxie (acide folique/pénicilline), une hydratation adéquate et une prévention du paludisme.

Résultats : L’âge médian des patients au moment du diagnostic de drépanocytose était de 2 ans (IQR : 1–5). La mise en place d’un suivi standardisé et régulier dans un nouveau centre de référence drépanocytaire dans une ville reculée a montré une augmentation du taux moyen annuel d’hémoglobine de 50 à 70 g/L ( p  = 0,001), et une diminution du nombre de lymphocytes et de la taille de la rate ( p  < 0,001). Une diminution significative ( p  < 0,001) du nombre annuel moyen d’hospitalisations et d’épisodes de crises vaso-occlusives, de transfusions sanguines, d’infections et de syndromes thoraciques aigus a également été observée.

Conclusion : La création d’un centre de référence drépanocytaire et le suivi régulier des enfants drépanocytaires sont possibles et applicables dans le contexte d’une ville reculée d’un pays africain et représentent des mesures simples et accessibles pouvant réduire la morbimortalité des enfants drépanocytaires maladie cellulaire. Pour en savoir plus voici le lien : https://bmchealthservres.biomedcentral.com/articles/10.1186/s12913-021-06286-7 (En anglais)

 

Copyright © 2021 | Dévellopé par CPM | Clinique Pédiatrique de Mbujimayi asbl (CPM)