HOSPITALISATION

 

L'hospitalisation est l'admission accompagnée d'un séjour d’un malade dans un hôpital.

 

  1. Il existe plusieurs modes d'hospitalisation. Le cas général est celui où le patient est adressé par un médecin (généraliste ou spécialiste) sur la base d'un diagnostic ; le patient prend rendez-vous et il se rend à l'hôpital par ses propres moyens le jour de l’admission.
  2. Le patient peut également être amené au service d'accueil des urgences par ses proches. C’est ce e dernier mode d’hospitalisation est le plus courant à Mbujimayi.

 

  • Il existe d'autres modes d'hospitalisation :
    • L’hospitalisation à domicile (non encore mise en place ; mais projet encours) ;
    • L’hospitalisation de jour (ou hospiday), où le patient vient prendre son traitement et reste en observation pour quelques heures sans passer nuit à la clinique ;

 

  • Hospitalisation sans consentement : l'hospitalisation est normalement volontaire ; toutefois, il existe des procédures d'hospitalisation forcée dans l'intérêt du patient ou pour protéger son entourage, dans les cas pour lesquels on estime que le patient n'est pas en mesure d'exercer son libre arbitre ; toutefois, la clinique dispose d’un formulaire de consentement éclairé et engagement du tuteur de l’enfant (pédiatrie) qui accepte et signe le document à l’admission.

 

  • Dans la plupart des cas, ce consentement est verbal dans le cabinet du médecin et est toujours clairement discuté avec les médecins qui décide l’hospitalisation en fonction de la gravité, de l’état du malade ou du traitement à mettre en place.
  • Dans le cas où le malade ou son responsable n’est pas d’accord de l’hospitalisation, il lui sera alors demandé de signer le consentement écrit pour décharger le médecin de ses responsabilités.

 

Le séjour à l'hôpital

 

  • Le choix de la chambre : Il existe trois types de chambres à la clinique pédiatrique de Mbujimayi. Le choix de la chambre se fait lors de l’admission. Les prix sont indiqués sur le formulaire d’admission et dans les chambres.
    • Hospitalisation en salle commune I et II
    • Hospitalisation en chambrette privée
    • Hospitalisation en néonatologie pour les nouveau-nés
    • Hospitalisation aux soins intensifs (automatique si l’état du malade l’exige)

 

L’acompte

 

  • L'hôpital peut vous demander un acompte lors de votre admission, au moment où vous vous inscrivez à l'accueil y compris en cas d'hospitalisation de jour.
  • L'hôpital peut vous demander un nouvel acompte par période de trois jours. Par exemple, lors d'une hospitalisation de sept jours ou plus, l'hôpital peut vous demander un acompte à 2 reprises : au moment où vous vous inscrivez et après échéance des trois premiers jours.
  • Le coût d’hospitalisation est disponible à l’accueil

 

La facture

 

  • Après votre séjour à l'hôpital, vous recevrez une facture. Il s’agit d’une synthèse de la facture détaillée que vous recevrez à la caisse de l'hôpital. Pour les patients abonnés, cette facture sera adressée à leur assureur ou employeur. Vous devez exiger votre facture après tout payement, c’est votre droit et vérifier que le montant payé correspond au montant sur votre facture.

 

Vos droits à l’hôpital

 

  • En tant que patient ou responsable d’un patient mineur, vous avez droit à des informations claires sur votre état de santé ou celui de votre dépendant et sur les soins éventuels qui en découlent. Après tout, c’est vous qui donnerez votre accord pour un examen, un traitement ou une intervention chirurgicale. Nous prenons toujours le temps de vous expliquer en détail tous nos actes.

 

Le consentement informé

 

  • Afin de pouvoir décider lorsqu'on vous propose un examen, un traitement ou une intervention chirurgicale, vous devez disposer de suffisamment d´informations compréhensibles en des termes claires. Vous et vos proches avez droit à être informé d’une manière compréhensible, car cela fait partie intégrante notre mission en tant que prestataire. En jargon technique, on parle de consentement informé.

 

  • Il existe deux façons d’accepter les soins proposés :
    • L'accord explicite, en disant, par exemple, que vous êtes d’accord.
    • L'accord tacite, en relevant la manche pour une prise de sang, par exemple.

 

Formuler une plainte ou une critique ?

 

  • Vous éprouvez un malaise en pensant à la façon dont votre séjour à l’hôpital s’est déroulé ? Vous contestez les montants facturés ? Vous pouvez vous adresser :
    • Courriel : contact@cpmrdc.com
    • Ou voir directement sur place Madame Parola BIBOYI
  •  

Après l’hospitalisation

 

  • Un rendez-vous de suivi pour une évaluation clinique est biologique est donné à chaque patient à la sortie. Ce rendez-vous de suivi est fonction de la pathologie et de l’intervention réalisée, mais en règle générale, la durée est de sept jours.
  • Si le malade respecte la date du rendez-vous, il bénéficie d’une réduction de 50% sur les frais de consultation.